levé de soleil sur le temple d'Angkor Wat

Cambodge, le pays des merveilles

Comme relaté dans le précédent article, mi-mars, nous passions la frontière du Cambodge et posions nos sacs à dos dans la ville de Siem Reap, première étape de notre traversée du Cambodge vers le Vietnam.  

La tourbillonnante Siem Reap

Siem Reap

A notre grande surprise, cette ville se trouve être super touristique ! Ce qui n’est pas si étonnant que çà quand on pense que c’est principalement le point de chute des étrangers passant la frontière, et c’est surtout la ville abritant le plus beau trésor du Cambodge : les merveilleux temples d’Angkor.

Mais avant de parler de cette merveille du monde, un petit mot sur la ville en elle même… Une seule chose à dire : quelle ambiance ! Le centre ville abrite une rue portant le doux nom de « pub street »… eh bin voilà, tout est dans le nom ! Je vous laisse donc imaginer l’ambiance de la ville le soir. Une rue ou fleurissent les bars dans lesquels se produisent des groupes de musique amateurs. Le quartier regorge aussi de stands de jus de fruits frais à 50 centimes et nouilles à emporter pour 1 euro seulement. Bref c’est vraiment le quartier du backpacker heureux et « the place to be » pour faire de chouettes rencontres.

Backpacker mange un scorpion
Humm une petite brochette de scorpion !

Pour les plus braves, il y aussi quelques stands de délicieux petits insectes, mignons à croquer ;). Nous avons tenté le scorpion et la mygale… enfin je n’ai osé qu’un minuscule petit bout de patte de mygale. Mais voilà on aura essayé de dépasser notre dégoût pour tenter quelque chose de nouveau, c’est aussi çà le voyage. On pourra rayer çà de notre liste de bizarreries ;).

Autre experience atypique de la soirée, le croco-burger. Je m’attendais à un gout extraordinaire, mais je vous avoue que le gout du crocodile n’a rien de sensationnel… curiosité assouvie, promis je ne ferais plus jamais de mal à un croco !

marché de nuit de Siem ReapLe centre ville renferme aussi un marché d’art, ouvert le soir, ou nous avons fait une agréable balade en amoureux. Notre petit budget nous permettait seulement de faire du lèche-vitrines, mais ce fu quand même un plaisir pour les yeux. Le marché offre une multitude de stands de tableaux, bijoux, divers objets d’artisanat… et de vrai-faux t-shirts de marques qui viennent un peu tout gâcher ! Bref, tourisme oblige !

Les temples d’Angkor : merveille du monde

Voilà nous y sommes ! Le moment que j’attendais avec tant d’impatience : la découverte des temples d’Angkor !

Ce que je n’avais pas prévu, c’est que notre visite tombe un weekend (et oui quand on voyage à long terme, on ne fait plus vraiment attention à quel jour on est) : Grosse erreur ! Je pensais aussi que découvrir ce fabuleux site archéologique aux premières lueurs du jour serait un moment inoubliable et surtout attirerait moins de touristes que dans l’après-midi : Deuxième grosse erreur !

Nous nous levons donc à 4h du matin pour rejoindre notre tuk-tuk qui nous emmène à Angkor Wat, le plus célèbre temple du site, et surtout celui d’ou l’on peut observer un magnifique levé de soleil se reflétant dans les eaux entourant le temple. Il fait nuit, on ne se rend pas vraiment compte du monde qui nous entoure et qui se dirige en même temps que nous dans l’enceinte d’Angkor Wat.

On ne distingue pas très bien la foule mais on devine déjà qu’il y a pas mal de monde, vu le petit brouhaha de voix que l’on entend, tous regroupés vers le point d’eau. Pas vraiment copine avec les moustiques, je m’éloigne un peu du point d’eau et m’avance vers le temple pour m’installer dans l’herbe, prête à filmer les premiers rayons du soleil qui pointeraient le bout de leur nez. Concentrée sur la silhouette du temple (et pas franchement réveillée !), je ne fais pas attention à ce qui se passe autour de moi. Restés près du plan d’eau,Oliver et RomainFoule devant Angkor Wat m’appellent et là je découvre une foule monstrueuse derrière moi ! Moi qui pensais avoir tout vu avec la foule du Taj Mahal… cette fois-ci j’ai eu du mal à faire abstraction pour le reste de la matinée!

A cela s’ajoutaient les rabatteurs qui venaient te casser les oreilles toutes les 10 mn : « coffee ? », « breakfast? » … Nooonnn je ne veux pas de café, je veux juste la paix et que cette foule disparaisse pour me laisser découvrir les ruines seule, façon Indiana Jones, comme dans mes rêves d’enfant !… euh j’en demande trop là ? ok ! Bon bin un café alors 😉 Ils ont vraiment tout compris les petits malins ! grrr

Au bout d’une bonne heure, il fait déjà bien jour et les plus impatients se ruent déjà à l’intérieur des ruines, tandis que les autres attendent patiemment que le soleil apparaisse derrière le Wat. Et là, instant magique… le ciel se teinte de rose, la lumière se reflète sur le plan d’eau et les vieilles pierres du temple… et les flashs des 800 appareils photos se déclenchent ! … Bon ok j’avoue, j’ai laissé passer la première fournée et je suis aussi allé la faire ma photo avec le reflet dans l’eau ;D Magnifique non ? çà valait le coup de jouer du coude !

Levé de soleil sur Angkor Wat
Levé de soleil sur Angkor Wat

Après une visite de l’intérieur du Wat, beaucoup trop bondé de touristes, nous retrouvons notre tuk-tuk pour continuer de découvrir les autres temples un peu plus éloignés sur le site… sauf que notre chauffeur en avait décidé autrement… Il veut nous ramener à l’hôtel ! Il est apparement pressé d’aller faire une sieste ! Gros malentendu, puisque nous avions payé une visite pour toute la matinée… Nous réussissons enfin à lui faire comprendre et c’est avec une joie bien dissimulée qu’il me tend un plan des temples et me demande de choisir celui que l’on souhaite voir… il me prend un peu de cours et je pointe au hasard un temple nommé la terrasse des éléphants ; çà sonne bien !

Du coup dans la précipitation j’en ai oublié LE temple dont je rêve depuis toujours, celui qui donne l’Impression de s’être fait absorber par la nature alentour : le temple Ta Prohm. Ce n’est pas faute de l’avoir cherché sur le plan de mon ami tuk-tuk-man… mais ce que j’avais oublié, c’est que le temple a été rebaptisé « Tomb Rider temple ». Et oui, ce temple a effectivement servi de somptueux décor au deuxième volet du film Tomb Raider, et çà j’aurais du m’en rappeler ! Du coup, ne le voyant pas sur le plan, je me suis dis qu’il était sur un autre site beaucoup plus éloigné et que ce serait pour une prochaine fois.

Moi qui prépare souvent tout minutieusement, j’avoue que ce jour là j’avais juste envie de me laisser porter par les événements… dommage ! L’avantage de planifier les choses et justement de ne pas passer à côté de belles choses, mais l’avantage de ne pas le faire est de se garder des surprises, donc… On ne peut pas gagner à tous les coups !

Pendant que notre chauffeur faisait la sieste dans son hamac accroché dans le tuk-tuk (il n’avait vraiment pas envie de bosser celui-là) nous avons déambulé 3h entre les différents temples qui entouraient la terrasse des éléphants. Il y avait d’ailleurs bel et bien des éléphants, promenant les touristes. Et pour finir notre matinée découverte, nous sommes tombés au hasard sur un petit temple en ruines, lui aussi enveloppée de nature, et qui m’a un peu consolée de ne pas avoir vu Angkor Ta Prohm.

Temple Neak Pean
Angkor Neak Pean

C’est ce que j’aime avec les bâtiments en ruines… observer de quelle manière la nature reprend ses droits sur ce que l’homme a construit et voir comment les deux s’harmonisent pour créer un nouveau paysage.

Je vous laisse avec quelques clichés d’Angkor et je vous parlerais bientôt de la tragédie du Cambodge. Un génocide provoqué par les Khmers Rouge dans les années 70, durant le régime du dictateur Pol Pot. Une triste histoire qui nous emmène sur les lieux du S21, à Phnom Penh, la capitale.

Mais pour ne pas rester sur cette note tragique, je parlerais aussi des beautés du sud du Cambodge et des belles rencontres que nous y avons faites.

A bientôt pour de nouvelles découvertes.

Publicités

4 réflexions sur “ Cambodge, le pays des merveilles ”

    1. Oui effectivement, Phnom Penh est un passage obligé pour vraiment comprendre l’histoire du pays, et les temples d’Angkor portent vraiment bien leur nom de merveille du monde. Le Cambodge est un pays marquant c’est sûr 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Je prends note pour la Malaisie ;). Peut être pour un prochain voyage, je l’espère. L’Asie du Sud-Est nous manque déjà (nous venons d’arriver en Australie avec Olivier). Il y a un petit décalage entre le blog et notre route actuelle mais je vais essayer de rattraper tout ça. Il y a tellement à dire que ce n’est pas facile de savoir par où commencer 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s