Bataille d'eau dans les rues de Luang Prabang

Pi Mai : Le Nouvel An Lao et la fête de l’eau

Aujourd’hui j’interromps un peu la suite chronologique de nos aventures (pour lesquelles j’ai pris du retard dans la rédaction oupss) pour partager avec vous un événement qui vaut le détour…

Car en ce moment, du 13 au 15 avril,  c’est le Nouvel An au Laos ! Appelé ici Pi Mai, il se fête aussi dans d’autres pays d’Asie du sud-est. Pour les laotiens, nous venons de passer en 2259 ! Quel bond dans le futur Doc ! 😉 Pourtant, dans l’ancienne capitale de Luang Prabang, le temps s’est arrêté durant 3 jours.

Tous les événements dans leur intégralité s’étalent du 9 au 20 avril. Cela passe par un magnifique marché artisanal, une parade en costumes traditionnels, l’élection de miss Laos, une fête foraine, des sculptures de stupas dans la sable, des baignades tout habillé dans le Mékong pour se purifier, des grands repas en famille, des visites aux temples boudhistes et bien sûr la fête de l’eau !

Des enfants flanqués au bord de la route se préparent à arroser les scooters, armés de pistolets à eau et de seaux
Des enfants flanqués au bord de la route se préparent à arroser les scooters passant devant eux.

Nous sommes donc arrivés à Luang Prabang le 12 avril, comme des fleurs, sans avoir la moindre idée de ce qui se tramait dans la ville. C’est en arrivant en tuktuk que nous avons vite compris, après nous être pris une dizaine de seaux d’eau en chemin ! Les festivités avaient débutées ! Le Nouvel An et la fête de l’eau allaient commencer !

Nous nous sommes donc préparés pour le lendemain, le 13 (ouverture officielle des festivités) et nous sommes partis à l’assaut dans les rues de la ville, armés de notre pistolet à eau flambant neuf, à la recherche de victimes à arroser. Tels deux gamins espiègles, nous avons partagé ce moment festif avec les locaux. Cette première journée fut une joyeuse cohue, entre les enfants aux aguets devant les maisons, nous attendant de pied ferme pour nous arroser, les pickups chargés d’une dizaine de personnes balançant des seaux d’eau à tire-larigot, et ceux qui se jetaient sur nous avec les mains pleines de talk et de colorants. Quelle ambiance pour des laotiens d’ordinaire si timides 😉 !

Les laotiens se retrouvent en famille ou entre amis, pour célébrer la nouvelle année dans les chutes d'eau de Kuang Si.
Les laotiens se retrouvent en famille ou entre amis, pour célébrer la nouvelle année dans les chutes d’eau de Kuang Si.

Le lendemain, le 14, nous sommes allés aux cascades de Kuang Si. Des cascades vraiment magnifiques ! C’est l’endroit que je tenais absolument à voir au Laos. Etant en pleine fête de l’eau, c’était bien entendu l’endroit idéal pour les laotiens, pour profiter de leur jour férié entre amis ou en famille. Nous avons donc fait la connaissance de locaux, heureux de partager ce moment avec nous, autour d’une bonne « Lao beer » (oui tout est permis pour le nouvel an, même boire une bière les pieds dans l’eau). Nous nous sommes prêtés au jeu et avons profité d’une bonne baignade dans les cascades, tout habillés s’il vous plait !

Nous avons profité de cette journée avec Mika et Fanny, deux voyageuses canadienne et suisse, que nous avions rencontrées en Thaïlande et retrouvées par inadvertance au détour d’un marché de Luang Prabang, la veille. On aime ce genre de bonne surprise ! 😉

Quant à la dernière journée de festivités, elle a continué sur la même lancée que les deux premières, avec autant de batailles d’eau, et une soirée bien arrosée (et pas seulement d’eau) pour les jeunes lao qui se regroupaient dans les rues, une grosse sono posée sur le trottoir, pour danser et chanter à tue-tête ! Bref, on aime quant même bien les voir se lâcher un peu nos chers laotiens, et ça reste bon enfant !

Sur ce, voici une petite galerie photo de ces trois jours de « Pi Mai » partagées aves les laotiens. Un joyeux moment qui restera un merveilleux souvenir du Laos.

khop tchaï (merci) chers amis laotiens !

Publicités

4 réflexions sur “ Pi Mai : Le Nouvel An Lao et la fête de l’eau ”

    1. Bonne idée ! Ca créerait de la joie et de la bonne humeur ;). Bon pas très econom’ en eau par contre. Ca nous a un peu surpris de voir autant d’eau « gaspillée » dans les rues de la ville mais bon, les laotiens en profitent pour se rafraîchir durant les jours les plus chauds de l’année ;). D’autant plus que le Mekong traverse la ville de Luang Prabang donc on va dire que ce n’est pas vraiment du gâchis 😉

      J'aime

  1. Ici les fêtes de l’eau sont plus discrètes et surtout restreintes au niveau d’une localité ou région. Portes ouvertes, initiations… rien de fou fou comme le Pi Mai.
    Et pour participer à la « ColorRun » (enfin son équivalent) il faut débourser 20€ …. la fête est réservée aux privilégiés 😦
    Encore une occasion de te dire : profite ! c’est tellement mieux ailleurs 🙂 ahahah
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. ahhh oui tout se monétise de nos jours, même le festival des couleurs (Holi) gratuit en Inde ;). Mais pour l’eau je pense qu’on fait quand même bien de restreindre… ça fesait quand même mal au coeur ce gâchis. Après on peut toujours se faire des lancés de poudre colorée et bataille d’eau en famille ou entre amis dans le jardin (encore faut-il avoir un jardin ahahh) et taquiner un peu les voisins derrière la haie voir si ils sont joueurs ;p. Bon apres il ne reste plus qu’à demander au père Noël de payer la facture d’eau :D.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s