roadtrip au Rajasthan

Road Trip au Rajasthan – 1ere partie

Dans cet article :

Comme mentionné dans le précédent article de notre arrivée rocambolesque à New Delhi, nous avons choisi de nous déplacer en Inde en voiture. Nous partons donc pour un roadtrip de 20 jours à travers la région du Rajasthan, région des anciens Maharajas. Nous partons avec une modeste voiture TATA, dont Victor sera notre précieux chauffeur.

Victor fait certainement partie des belles rencontres que nous avons faites jusqu’à maintenant. Il fait son travail, bien entendu, mais partage aussi sur lui, sa famille, sa vision positive ou négative des choses, nous livre des secrets pas très flatteur sur sa ville (New Delhi, tiens tiens!)… il nous donne des conseils, nous faits découvrir des fruits de la région, nous apprends les règles du kabbadi (sport indien très intriguant, qui n’a pas franchi les frontières), fredonne des chansons d’amour dans la voiture, bref… avec Victor on rigole bien ;).

Traversée des campagnes indiennes

campagnes-indiennes

Les trajets en voiture sont à chaque fois une nouvelle aventure, selon les villes et surtout villages que nous traversons. Les villages sont très éloignés les uns des autres, mais nous offrent à coup sur une parenthèse de la vie en Inde.

L’état des routes nous fait aussi souvent craindre pour les amortisseur de la TATA, mais Victor gère comme un chef ;). Nous avons rencontré pas mal de voyageurs ayant parcourue la région en voiture et nous confirmant qu’ils avaient vraiment aimé la traversée des campagnes indiennes. On découvre l’Inde sous un autre angle.

New Delhi, un riche patrimoine

tombe de Hamayun a New Delhi

Le lendemain de notre arrivée, nous décidons de passer outre notre première mauvaise impression de New Delhi, et aller visiter les trésors culturels de la ville.

Nous observons vite que ces deux historiques attirent énormément de touristes indiens et très peu de touristes étrangers. A l’entrée de chaque monuments il y a deux files : « indian people » et « foreigners ». La file d’attente pour les étrangers compte à peine 3 ou 4 personnes à chaque fois… nous obtenons donc très vite nos tickets d’entrée. Bon, on tique un peu sur le prix quand on voit affiché :

  • indian people 50 INR
  • foreigners 250 INR

Donc 5 fois plus cher pour nous ! Mouaip bon on va dire que ça peut se justifier. Etant donné que les indiens voyagent beaucoup dans leur propre pays, il est aussi normal d’avoir cet avantage, mais aussi que ces lieux culturellement importants soient accessible à tous.

Nous avons découvert trois bâtiments inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : le célèbre fort rouge, le minaret de Qutb (le plus haut en Inde) et la Tombe de Hamayun, qui est la première « tombe-jardin » ayant inspirée l’architecture du Taj Mahal.

Nous avons terminé la visite de la ville par le temple d’Akshardham. Bien que récent, donc ayant un faible intérêt historique, ce temple gigantesque vaut vraiment le détour de part le travail d’architecture qu’il représente. De magnifiques sculptures exposées, telles une frise, tout autour du bâtiment principale, racontent l’histoire d’un nouveau courant de l’hindouisme.

L’entrée est gratuite mais il y a beaucoup de contrôles et une longue file d’attente. Pour tout vous dire, on a fait la queue 45mn, et quand enfin je passe la sécurité je me fais refouler parce que j’ai… mon carnet de croquis et des crayons ! J’insiste un peu mais comprends vite que ce n’est pas vraiment un soucis de sécurité (bah avec un crayon on peut crever un oeil hein !) mais plus une question de respect des lieux certainement. Notre patience a finalement été récompensée et nous avons pu profiter de ce très beau monument.

Agra, cité du Taj Mahal

Taj Mahal

3eme jour, nous arrivons à Agra après 5h de route.

Nous avons avec nous Mohamed, un jeune étudiant qui prend le rôle de guide, à ses heures perdues. Il parle très bien français et nous explique en détail l’histoire du Taj Mahal. Le pauvre venait de sortir de 3 jours de mariage et avait à peine dormi 3h, mais il a tenu le coup ! Sans ses explications nous nous serions certainement dit «Ouai bon bin… on a vu le Taj Mahal ».

Ce palais est certes magnifique mais la foule donne plutôt envie de prendre la poudre d’escampette. En moyenne 20 000 personnes visitent le Taj Mahal chaque jour. Apres c’est toujours amusant de voir les indiens se livrer à des séances photos amateurs et se mettre en scène dans les décors du palais. Ahhh ce n’est pas le pays du Bollywood pour rien ! Les indiens adorent prendront la pose en toutes occasions 😉

Je ferais un prochain article pour partager avec vous les petits secrets du Taj Mahal.

Mais puisque nous parlons d’Agra, j’en profite pour faire une parenthèse sur les enfants qui vendent à la sauvette, tout et n’importe quoi. Le record revient surement aux gamins d’Agra !

Le premier qui m’a épaté pour sa persévérance, est un gamin d’environ 8 ans qui nous a sauté dessus à la sortie du Taj Mahal pour nous vendre une boule de neige, avec le Taj Mahal bien sur ! …Le Taj Mahal sous la neige?! Mais mais… il ne neige jamais en Inde ! Bref. On saute dans un rickshaw et là le gamin s’accroche et se met à courir (en tongs !) en déblatérant son speech marketing, toujours sa boule de neige à la main et un grand sourire aux lèvres. Là j’éclate de rire, et je le taquine ; ça fini en concours de grimaces. Au final il a surtout failli se claquer une claquette !

Oui je suis horrible, j’aurais pu lui prendre sa boule de neige, rien que pour l’objet insolite. Mais bon que voulez-vous, nous sommes pauvres ! Et oui on ne peut pas se permettre d’avoir une voiture avec chauffeur ET une boule de neige du Taj Mahal !

Jaipur, la ville rose

Palais des vents de Jaipur

Vous l’aurez compris, hormis le Taj Mahal, Agra ne vaut pas vraiment la peine qu’on s’y arrête. Nous repartons donc dés le lendemain pour la capitale du Rajasthan, Jaipur.

La ville compte 2,3 million d’habitants et pourtant aucun building en vue, comme à New Delhi. Malgré tout, on sent que cette ville est condensée ! On a l’impression de changer d’époque. Nous passons les remparts de la vielle ville et nous voici au coeur de la ville rose. Les rues principales sont en fait un immense marché. Chaque rue est bordée d’étales, jonchées sur le sol pour la plupart. Des fruits & légumes surtout, des gâteaux, des couvertures, des saris, des bracelets…

Bref un joyeux bazar, noyé dans la poussière et les fumées des pots d’échappements. Les déchets du marché de la veille servent de repas aux vaches, aux chèvres, au chiens et aux cochons, qui s’installent ci et là selon leur bon gré (quand ce n’est pas au milieu de la route).

Les klaxons des voitures et des 2 roues créent une impressionnante cacophonie. Il est difficile de se frayer un chemin pour réellement apprécier ce marché. Nous avançons tant bien que mal en évitant les 2 roues qui klaxonnent pour prévenir de leur passage. Les femmes nous font de grands sourires et les enfants nous disent «Hello! How are you?», avec un petit coucou de la main.

En rentrant du marché, on tombe sur un petit groupe de garçons qui jouejoueurs-de-cricket au cricket. Ils proposent à Olivier de taper une balle, qu’il manque d’envoyer sur un gars stationné à moto, Oups ! Sacrées petites frimousses ces gamins !

A Jaipur, nous posons nos bagages dans un haveli : une ancienne maison de propriétaire, dont une partie est reconverti en hôtel. Depuis le toit terrasse nous observons l’émulsion de la rue en contre-bas. Vers 17h, tous les enfants sortent leurs cerf-volants, montent sur les toits-terrasse et habillent le ciel de leur oiseux de papiers. Le soleil se couche et le ciel qui se teinte de rose, sur la ville rose, nous offre un très beau spectacle.

Jaipur est une ville qui compte aussi ses merveilles, dont le palais du vent, le fort d’Amber et le Jantar Mantar (Observatoire astronomique).

Nous avons fait une autre belle rencontre à Jaipur… celle des éléphants du Village des éléphants. Je suis mitigée sur ce village, mais j’en dirais plus lors du prochain article de ce road trip bollywoodien.

Publicités

9 réflexions sur “ Road Trip au Rajasthan – 1ere partie ”

  1. Super! J’ai hâte de connaitre les infos complémentaires sur le Taj Mahal !

    PS. la photo que tu as mis sur instagram, on dirait un chipmunk (ou un de la famille mais un écureuil en tout cas), c’est bien ça? Sa ta fait penser à Scratch? 😉

    J'aime

  2. que c’est agréable de te lire. Je n’arrive pas à décoller de l’écran. J’aime bcp ton humour… je serai au RDV régulièrement. On attend la suite. Bonne route
    ps : aujourd’hui on a eu 13cm de neige d’un coup. Même Mulhouse était sous une épaisse couche…beau comme ds une boule en verre !

    J'aime

  3. Coucou !
    On est super content de voir que vous vous en sortez comme des chefs et que vous vivez votre aventure à fond.
    On a hâte de lire la suite de votre périple et de connaître vos nouvelles belles rencontres 🙂
    Gros bisous à vous 3 (bien oui Loulou aussi !) de nous 4 (P.S : Tigrou aimerait bien être avec Loulou ^^)

    J'aime

  4. Salut les globes trotteurs !
    Si pas d’articles depuis fin février j’imagine que c’est parce que vous en profitez à fond… voire vous êtes dans un trou perdu en train de profiter de la vie – la vraie !
    Un p’tit mot pour vous remercier : la carte est bien arrivée. MERCI !
    Des bisous !

    J'aime

    1. Coucou ! Héhé ah bin en parlant de nouvel article, je m’y suis enfin mise aujourd’hui ;). Effectivement, nous étions dans un petit coin de nature, à camper au milieu de la jungle de Khao yai en Thailande, que du bonheur. De rien pour la carte, ça me fait plaisir 😀 Plein de bisous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s